Dans notre catalogue de produits, nous avons du café Minas Gerais, du Brésil. Un café délicieux qui appartient spécifiquement à “Región do Cerrado Mineiro”. Laquelle est connue dans le monde entier pour exporter des cafés de haute qualité et être la première dénomination d’origine dans ce pays d’Amérique du Sud.

Cette région est synonyme d’excellence pour son climat tempéré et ses sols fertiles, et nous ne pouvons ignorer le respect à l’environnement et le suivi d’un programme de processus de production durable qui garantit la bonne utilisation des ressources naturelles.

Ce café est très doux, avec des notes chocolatées et fruitées (abricot), doux en bouche, une acidité moyenne, un bon corps avec une texture agréable et, surtout, son équilibre se démarque.

En termes simples, le profil de la tasse est exceptionnel et dépasse de loin ce que nous recherchons dans un café brésilien. Ce n’est pas un café conventionnel, il se démarque dans la plupart de ses attributs et on peut parler de complexité à la fois dans son arôme et sa saveur.

Pour parler un peu d’histoire,

Le Brésil est le pays le plus influent et le plus puissant sur le plan économique d’Amérique du Sud et l’une des plus grandes économies du monde. Ces dernières années, de grands progrès ont été accomplis pour sortir des millions de personnes de la pauvreté partout au pays.

Le café a éte introduit au Brésil en 1720 dans l’État méridional du Paraná, devenant ainsi la puissance du monde du café. Représentant plus d’un tiers de tout le café produit. La légende raconte qu’à cette époque, le gouvernement brésilien voulait une réduction de la production mondiale de café et envoya le lieutenant-colonel. Francisco de Melo Palheta en Guyane Française sous prétexte de médiation d’un différend frontalier.

Conscient qu’il ne serait pas autorisé à visiter les plantations de café de type forteresse. Le lieutenant a utilisé ses charmes pour courtiser la première dame de Guyane et l’a encouragée à lui donner les plants qu’elle désirait également. Incapable de résister à ses charmes, elle lui a offert un bouquet rempli de graines de café lors d’un banquet d’adieu organisé en son honneur. On ne peut pas prouver si le sexe et la tromperie sont vraiment à l’origine de l’introduction du café par le Brésil, mais il ne fait aucun doute qu’au XXIème siècle, la domination du Brésil dans la production mondiale est sans égal. Les récoltes annuelles allant jusqu’à 60 millions de sacs deviennent monnaie courante.

Bien qu’il soit l’un des plus grands producteurs de café, le Brésil se classe également parmi les principaux pays consommateurs de café au monde. Au 14ème rang, le Brésil consomme le plus de café de tous les cafés d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale et est le deuxième derrière le Canada dans toutes les Amériques.

5 résultats affichés

Show sidebar